Prix de vente immobilier : à quoi s’attendre?

L’achat d’une maison est un investissement important qui demande de beaucoup de réflexion. En effet, différents paramètres peuvent influencer le prix d’un bien immobilier. À cause de ces facteurs, il peut être difficile de penser aux prix de vente. Toutefois, selon le type de maison que vous convoitez, vous pouvez vous attendre une certaine tranche tarifaire.

Pourquoi les prix sont élevés alors que l’immobilier baisse ?

Trouver un bien immobilier correspondant à ses besoins n’est pas une garantie. Aujourd’hui, il est clair que les prix des maisons sont de plus en plus élevés. Cette hausse des prix se justifie essentiellement par la baisse considérable de l’immobilier. Dans une zone géographique, plus il y a de maisons habitées, moins il y a d’immobiliers disponibles. Cette rareté impacte considérablement le prix de vente des maisons dans la région. Les prix sont généralement élevés. C’est ainsi qu’en région parisienne, à Lyon et à Bordeaux par exemple, les prix de vente au mètre carré peuvent être exagérément hauts, soit plus de 13 000 €/m2. Dans une même ville, certains quartiers pratiquent des prix plus élevés que d’autres.

Malgré les prix apparemment très élevés, surtout sous l’influence de la crise sanitaire en 2020, les prix de vente des maisons devraient croître dans les mois à venir. Une hausse de + 3,5 % en France est prévue par les analystes en 2021.

Le prix du bien immobilier en fonction de son type

En réalité, le marché de l’immobilier est très asymétrique. Des maisons voisines peuvent avoir des prix tout aussi différents. La différence est essentiellement fonction du type de bien. En effet, il faut bien faire la différence entre une maison, un appartement, un local industriel ou commercial, un bureau, un terrain, etc. La valeur d’une maison ne peut donc pas être celle d’un simple terrain ou d’un bureau. Le prix d’un bien immobilier dépend aussi de l’usage que vous voulez en faire. Le prix sera certainement différent selon qu’il s’agisse d’une résidence principale ou d’un investissement locatif.

L’âge et la qualité du bien immobilier à acheter sont aussi des critères qui permettent d’estimer le coût d’une maison. Vous devez savoir que les biens anciens sont des acquisitions qui ont vieilli. Il se peut donc qu’il soit en mauvais état, sauf si un entretien pointu et régulier est fait par le propriétaire. L’immobilier ancien nécessite presque toujours des travaux de rénovation avant l’intégration du nouveau propriétaire. Le coût de ces travaux peut être retranché du prix normal de la maison ou de l’appartement. Il y a également d’autres paramètres à considérer sur la qualité et à l’âge de l’immobilier. Il s’agit notamment de :

  • Isolation,
  • Système de chauffage,
  • Système électrique,
  • Structure du logement.

Considérant tous ces paramètres, vous pouvez estimer un mobilier ancien à 10 000 €/m2. Les maisons neuves n’ont pas besoin de beaucoup de travaux. Elles sont naturellement plus chères que les anciennes.

Le prix d’un bien immobilier en fonction de la zone géographique

L’emplacement est un critère indispensable qui permet de déterminer la valeur d’un bien. La zone géographique englobe plusieurs entités :

  • commune,
  • quartier,
  • type de quartier.

En effet, les prix de l’immobilier sont élevés dans les zones géographiques où les demandes d’emploi sont très nombreuses. Ce sont des lieux où les travailleurs sont susceptibles de s’installer sur le long terne. Les régions qui offrent un cadre de vie très soigné et relativement luxueux sont également très valorisées.

D’une ville à l’autre, d’un village à l’autre, d’une commune à l’autre, le prix varie fortement. Il ne faut certainement pas vous attendre aux mêmes prix de vente à Toulouse et à Nîmes. Dans les grandes métropoles, le coût de l’immobilier est plus élevé que dans les petites villes et communes. C’est ce qui justifie que Paris soit la ville la plus chère en ce qui concerne les acquisitions immobilières.

Par ailleurs, vous devez savoir que les quartiers résidentiels sont plus chers, même si les maisons ont les mêmes caractéristiques qu’ailleurs. Si vous avez envie d’acheter un logement dans un quartier doté en services de proximité (écoles, commerces, hôpitaux, etc.), vous devez également prévoir un budget important. Considérant ce paramètre, les maisons en centre-ville peuvent valoir jusqu’à 17 000 €/m2, et même beaucoup plus, selon le type de quartier.